La start-up dijonnaise TissueAegis réussit sa levée de fonds – Presse

Anne-Sophie Squiban Revue de presse

Fondée en 2017, la jeune entreprise, TissueAegis, qui s'est spécialisée dans le développement de dispositifs sécurisant le prélèvement de tissus tissus humains pour des greffes vient de procéder à une augmentation de son capital à hauteur de 340 000 euros. Déjà en 2015, le prix Pépite de la 10ème édition du concours « Initiative au féminin » avait été attribué à Nadia Skandrani, présidente de TissueAegis.

C'est par un communiqué de presse émanant d'Angels Santé - qui a participé à la levée de fonds pour un montant de 193 mille euros que l'information a été diffusée. Le réseau de business angels spécialiste de la santé en Europe y précise que la start-up, créée en 2017 à Dijon et actuellement dirigée par Nadia Skandrani (PhD en biotechnologie), va ainsi pouvoir développer et valider son premier dispositif axé sur le prélèvement et le stockage de cornées pré-greffe et aussi lancer une internationalisation du produit de ses recherches en direction de l'Angleterre, la Belgique et l'Italie.


Lire l'article