Success Story : cardiawave

Anne-Sophie Squiban Du côté de nos start-ups

Cardiawave, un dispositif très prometteur

Créée en octobre 2014 par le cardiologue Emmanuel Messas, Chef de service et Directeur de laboratoire de l’Hôpital Européen Georges Pompidou (HEGP), les physiciens Mathias Fink, Mickaël Tanter et Mathieu Pernot de l’Institut Langevin (CNRS/INSERM), leader mondial en imagerie et thérapie par ultrasons, et l’entrepreneur franco-américain Benjamin Bertrand, Cardiawave est une jeune société développant un dispositif médical très innovant dans le domaine des thérapies par ultrasons.

L'histoire commence par une rencontre inopinée au Collège de France. Alain Carpentier, le cardiologue fondateur de Carmat, et Mathias Fink, physicien spécialiste mondial des ultra-sons, sont assis côte à côte. Ils discutent de la possibilité de construire une sorte de couteau laser qui permettrait de découper l'intérieur du corps tout en restant à l'extérieur, de faire une chirurgie non invasive. La technologie peut être utilisée en cas de rétrécissement aortique pour éviter une opération à 1,3 million de personnes en Europe.

Quelques mois plus tard, le projet a évolué et l'équipe réunie autour de Mathias Fink dépose un premier brevet. Alain Carpentier suit l'affaire de près à travers sa fondation tandis qu'Emmanuel Messas, cardiologue qui dirige le laboratoire de l'hôpital Georges Pompidou, s'occupe de la partie médicale. Des physiciens de l'institut Paul Langevin planchent sur la partie ultra-sons. Benjamin Bertrand, entrepreneur franco-américain vient les rejoindre.

Le passage de Cardiawave au sein d’Angels Santé, est l’un des plus marquants: Fin décembre 2015, les Business Angels des divers réseaux investissent 515 k€ dans la jeune société et l’accompagne dans son développement grâce à leur expertise dans le domaine, leur réseau professionnel, leur expériences et compétences combinées.
Le 6 Mars 2017, la start-up annonce une nouvelle levée de fonds d'un montant de 1,4 million d'euros auprès du fonds d'investissement Angel Source et plusieurs business angels.

Image
Aujourd’hui, Cardiawave espère obtenir un marquage CE pour se lancer dans la commercialisation de l'appareil à ultra-sons qui sera vendu ou loué aux hôpitaux. " Nous contribuons à renforcer deux filières d'excellence française, conclut Benjamin Bertrand, la cardiologie et les ultra-sons ".
Cardiawave sécurise plus de 7 millions d'euros grâce à sa dernière levée de fonds et la participation d'Angels Santé

Extrait communiqué de presse • Paris, le 25 Octobre 2018 • 

Angels Santé maintient sa confiance auprès de Cardiawave et participe à sa dernière levée de fond ! 

Cardiawave, Start-up qui propose un dispositif non-invasif de traitement contre la sténose aortique, effectuait en septembre une levée de fond qui lui a permis de sécuriser 7 millions d’€ de financements.
En effet, au cours de l’été, Cardiawave a sécurisé 4,5 millions d’€ d’augmentation de capital auprès de ses actionnaires historiques, dont Angels Santé. Convaincue de la solution proposée par la start-up française, Angels Santé décidait dès ses premières levées d’accompagner celle-ci dans son développement. Avec cette nouvelle levée de fond, qui porte ses capacités de financement à 7 millions d’€, Cardiawave devrait pouvoir lancer la commercialisation du produit d’ici 2021, avec le lancement d’études cliniques sur hommes l’année prochaine.


Lire la communiqué
L'équipe d'Happytal
Happytal adoucit l'hôpital