UNE PREMIÈRE MONDIALE RÉUSSIE POUR CARDIAWAVE

Anne-Sophie Squiban Du côté de nos start-ups

PREMIÈRE MONDIALE : UN NOUVEAU TRAITEMENT NON-INVASIF DU RÉTRÉCISSEMENT AORTIQUE CALCIFIÉ

La société française Cardiawave a réalisé une première mondiale en traitant de manière non-invasive avec des ultrasons thérapeutiques des patients atteints de rétrécissement aortique calcifié.

Communiqué de presse • Paris, le 30 octobre 2019 • Autorisée depuis le printemps dernier à débuter ses premiers essais cliniques pour sa thérapie non-invasive unique au monde du rétrécissement aortique calcifié, une pathologie mortelle des valves cardiaques qui touche 10 millions de personnes en Europe et aux Etats-Unis, Cardiawave annonce la réalisation des 10 premières mondiales, réalisées au sein de l’Hôpital Européen Georges Pompidou (HEGP, AP-HP) à Paris et à l’Hôpital Amphia à Breda aux Pays-Bas. Elles ont donné lieu à une présentation des résultats préliminaires après intervention, lors du congrès mondial de cardiologie interventionnelle TCT 20191 aux Etats-Unis.

Des résultats complémentaires seront présentés par le Pr Emmanuel Messas, co-fondateur de Cardiawave, cardiologue à l’HEGP et principal investigateur de l’étude, lors du congrès scientifique de l’AHA2 (American Heart Association), le 16 novembre 2019.


Lire le communiqué